Compostelle mobilise l’administration

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le préfet de Région Midi-Pyrénées visite l’église de Jézeau,

Malgré des liens hypothétique avec le pèlerinage, cette église a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial en 1998, au titre des chemins de Compostelle.

Le pendu-dépendu

Le pendu-dépendu

Cette inscription a été obtenue par la France dans des ” conditions exceptionnelles “. Ceci signifie que les experts de l’ICOMOS n’ont rien vu à redire au dossier inconsistant (mais volumineux) présenté par la France et que les représentants des Etats à Kyoto en 1998 ont pris une décision qui ne respectait pas les critères de l’UNESCO. Cette situation est connue et la France se débat pour que cette décision ne soit pas remise en cause. La dernière invention est la nomination, en 2013,  d’un préfet coordonnateur que le journaliste a joliment désigné ” responsable national des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle “. Cette fonction va le conduire à couvrir encore beaucoup de  mensonges mais, nous dit-on, ” cette inscription est bonne pour le tourisme, elle fait venir des Japonais “. La photo de La Dépêche du 8 avril 2015 montre qu’elle est également favorable au tourisme administratif. Tous ces personnages sont bien sympathiques mais ils sont prisonniers de leur rôle sur le grand théâtre des chemins de Compostelle.  Ce malheureux préfet est sommé de faire de l’acharnement thérapeutique.  Voir la dernière Lettre d’information de la Fondation David Parou Saint-Jacques.

Pour connaître le lien de l’église de Jézeau avec la légende de saint Jacques, voir ce site. Cet autre article vous permet d’en savoir plus sur les représentations du pendu-dépendu entre Espagne et Auvergne.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »