Compostelle, une leçon japonaise

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Echos de la dernière journée de la rencontre mondiale

Le Matamore dans la chapelle de l'hôtel des rois Catholiques.

Le Matamore dans la chapelle de l

Après une marche de Monte del Gozzo jusqu’à l’ancien cimetière de l’hôpital où un hommage a été rendu au pèlerin inconnu et la messe des pèlerins, la rencontre s’est terminée par un cocktail dans l’ancienne chapelle de l’hôtel des Rois Catholiques où se trouve une représentation de saint Jacques Matamore. En savoir plus sur le Matamore.

Les tables rondes de cette journée ont permis de faire connaissance de plusieurs associations étrangères. Au-delà de préoccupations déjà évoquées, retenons des propositions spécifiques. Les associations de l’Afrique du Sud et du Japon se préoccupent de la propreté du chemin. La première a fait en 2007 une campagne de nettoyage du chemin du Puy et distribué des sacs pour le ramassage des déchets par les pèlerins. L’association japonaise prévoit de distribuer des sacs à déchets dans les gîtes pour inciter les pèlerins à les transporter jusqu’à des containers et à conserver la propreté du chemin. Ce projet est mis en place avec l’association d’Astorga. Des sacs seront distribués le 13 juin. Plusieurs associations ont souligné la dimension oecuménique de leurs activités et leurs coopérations avec des personnes d’autres religions. Au Japon une bénédiction est proposée à tous les pèlerins, quelle que soit leur religion.  Nous en reparlerons.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »